Votre relation est-elle bonne pour vous ?


On peut aimer et être aimé sincèrement tout en étant pris dans une relation affective qui n’est pas bonne pour soi. Un éclairage en six points pour y voir plus clair dans les tours et les détours de l’amour.

« Aimer, c’est forcément souffrir », « En amour, on ne choisit pas », « Les histoires d’amour finissent mal en général » ou « ne durent pas plus de trois ans », etc. Notre culture est largement pourvoyeuse de croyances qui assimilent l’amour à la souffrance, et le bonheur à l’inconséquence. Romantique et fataliste, tel pourrait être le portrait-robot de l’amoureux français contemporain. Outre-Manche et outre-Atlantique, où le pragmatisme a tendance à l’emporter sur le romantisme, nombre de psys produisent des articles qui dissèquent ce que devrait être une bonne relation affective, donnant ainsi des clés pour sortir de la fatalité. Ils affirment que ce n’est pas parce que l’on aime que l’on doit subir. Ainsi, pour la psychothérapeute Susan J. Elliott ou la psychologue Theresa E. DiDonato, rester sans rien changer ou pardonner dans une situation qui n’est pas bonne pour soi n’a aucun sens. Toutes deux disent en substance qu’une relation saine repose sur des fondamentaux comme la sécurité, l’estime de soi et le soutien. Nous en avons recensé six, que commente pour nous la psychosociologue et coach de vie Patricia Delahaie.

1. Vous vous sentez en sécurité

Votre intégrité physique et émotionnelle est respectée. Ce sentiment de sécurité est la base d’une relation affective saine. Chez vous, vous pouvez tomber le masque et l’armure en toute confiance. Vous ne vous sentez ni dirigé, ni manipulé, ni menacé d’aucune manière, vous êtes respecté. Après une séparation, quand vous retrouvez votre partenaire, l’émotion dominante est

Vous avez un Avis à donner ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour information

Les articles qui sont présentés sur le site sont une sorte de bibliothèque de sujets que j’affectionne particulièrement et qui sont traités dans différents média et mis à votre disposition. Cela pourrait s’appeler “Revue de Presse”, mais c’est plus que cela, vous trouverez également des contenus bruts (Vidéo, recherches scientifiques, émissions de radio, …).

Je ne suis pas l’auteur de ces articles, en revanche, les auteurs, les sources sont cités et les liens sont actifs quand il y en a pour que vous puissiez parfaire votre information et respecter les droits d’auteurs.

Vous pouvez utiliser le moteur de recherche qui se situe en dessous et utiliser des mots clés comme alcool, dépression, burn out, … en fonction de votre recherche. Ainsi vous trouverez différentes publications, “articles” qui ont attiré mon attention.

Très bonne lecture.