Enquête de santé Médecines complémentaires : quelle place à l’hôpital ?


A Saint-Malo, des opérations sont réalisées sous hypnose. A Strasbourg, l’équipe d’obstétrique utilise des aiguilles d’acupuncture au cours d’accouchements. L’homéopathie est employée quant à elle au CHU de Lyon pour diminuer les effets secondaires des traitements. Longtemps décriées, les médecines complémentaires, plébiscitées par les patients, s’implantent durablement dans les hôpitaux français. Sans pour autant rejeter la médecine classique, de plus en plus de patients choisissent de se soigner autrement. 60% des malades du cancer auraient ainsi recours à ces pratiques alternatives. Mais le manque d’études prouvant leur efficacité et le risque de dérives sectaires inquiètent le monde hospitalier.

france-5

Vous avez un Avis à donner ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour information

Les articles qui sont présentés sur le site sont une sorte de bibliothèque de sujets que j’affectionne particulièrement et qui sont traités dans différents média et mis à votre disposition. Cela pourrait s’appeler “Revue de Presse”, mais c’est plus que cela, vous trouverez également des contenus bruts (Vidéo, recherches scientifiques, émissions de radio, …).

Je ne suis pas l’auteur de ces articles, en revanche, les auteurs, les sources sont cités et les liens sont actifs quand il y en a pour que vous puissiez parfaire votre information et respecter les droits d’auteurs.

Vous pouvez utiliser le moteur de recherche qui se situe en dessous et utiliser des mots clés comme alcool, dépression, burn out, … en fonction de votre recherche. Ainsi vous trouverez différentes publications, “articles” qui ont attiré mon attention.

Très bonne lecture.