Violences conjugales : hausse des décès en 2016


Sur les 28 femmes auteurs d’homicides commis sur leur conjoint, 17 d’entre elles étaient victimes de violences de la part de leur partenaire. @ JACQUES DEMARTHON / AFPhttp://www.europe1.fr/societe/violences-conjugales-hausse-des-deces-en-2016-3425057

Un total de 157 personnes sont mortes, victimes de leur conjoint, petit ami, compagne, amant ou ex en 2016, selon des chiffres du ministère de l’Intérieur rendus publics vendredi.

Un total de 157 personnes (123 femmes et 34 hommes) sont mortes, victimes de leur conjoint, petit ami, compagne, amant ou ex en 2016, 13 de plus que l’année précédente, selon des chiffres du ministère de l’Intérieur rendus publics vendredi. Les chiffres comparables pour 2015 faisaient état de 144 victimes: 122 femmes et 22 hommes.

Au sein des couples « officiels » (conjoint, concubin, pacsé ou ex), l’étude des Directions générales de la police et de la gendarmerie, et de la Délégation aux victimes dénombre 138 décès en 2016 : 109 femmes ont été victimes de leur compagnon ou ex-compagnon, 28 hommes victimes de leur compagne ou ex-compagne, et un homme victime de son compagnon.

25 enfants également tués en 2016. À ces chiffres s’ajoutent 19 homicides (commis sur 14 femmes et cinq hommes) au sein de couples « non officiels » (petit ami, amant, maîtresse ou relation épisodique). Selon l’étude, menée pour la onzième année consécutive, 25 enfants, contre 36 en 2015, ont également été tués : neuf mineurs par leur père en même temps que leur mère, et 16 dans le cadre de violences conjugales, sans que l’autre parent soit tué.

37% des auteurs d’homicide déjà connus de la police. Les 138 homicides dans des couples « officiels » ont engendré 12 enfants orphelins de père et de mère, 54 orphelins de mère et 22 orphelins de père. Sur les 28 femmes auteurs d’homicides commis sur leur conjoint, 17 d’entre elles étaient victimes de violences de la part de leur partenaire. Près de 37% des auteurs d’homicide étaient déjà connus des service de police ou de gendarmerie.

Protéger les enfants. « Ces drames s’inscrivent trop souvent dans un contexte de violences préexistant qu’il est nécessaire de repérer (…). Il est également essentiel de protéger les enfants pour qu’ils ne soient pas témoins et ne reproduisent pas plus tard ce qu’ils ont vécu », ont déclaré dans un communiqué commun le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, et la secrétaire d’Etat chargée de l’égalité femmes-hommes, Marlène Schiappa.

59 suicides de la part des auteurs d’homicides. Un dispositif Au total, en incluant 59 suicides de la part des auteurs d’homicides et 11 victimes collatérales hors mineurs (dont 9 rivaux), les violences au sein des couples officiels et non officiels sont à l’origine de 252 décès en 2016, neuf de moins qu’en 2015. « La prévention, la sensibilisation la plus large mais aussi la protection des victimes, notamment grâce au renforcement du dispositif Téléphone Grave danger déployé par le ministère de la Justice, qui a fait ses preuves et sauvé des vies, sont des priorités absolues pour l’État », ont ajouté les ministres.

A lire aussi 

Illustration femme battue.

==> Violences conjugales : Le conjoint est responsable dans un meurtre de femmes sur trois

VIOLENCES Une femme sur trois tuée en 2015 l’a été par son conjoint selon l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales…

Vous avez un Avis à donner ?

2 comments on “Violences conjugales : hausse des décès en 2016

1011
En lien avec votre article et votre combat, plasticienne engagée, j’ai réalisé une installation dans un centre d’art sur le violences faites aux femmes. Intitulée « Loi n°2010-769 », elle rend tristement hommage aux 130 femmes décédées en 2018 en France et à toutes les autres décédées dans le monde, victimes de leur partenaire ou ex-partenaire. A découvrir : https://1011-art.blogspot.com/p/loi-n2010-769_2.html
Et aussi une série de dessins This Is Not Consent : https://1011-art.blogspot.com/p/thisisnotconsent.html
Ces séries ont été présentées à des lycéens, quand l’art contemporain ouvre le débat …
Reply
Merci pour votre message et votre implication. Les chiffres de 2019 à date sont de 133 femmes mortes sous les coups de leurs conjoints.
Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour information

Les articles qui sont présentés sur le site sont une sorte de bibliothèque de sujets que j’affectionne particulièrement et qui sont traités dans différents média et mis à votre disposition. Cela pourrait s’appeler « Revue de Presse », mais c’est plus que cela, vous trouverez également des contenus bruts (Vidéo, recherches scientifiques, émissions de radio, …).

Je ne suis pas l’auteur de ces articles, en revanche, les auteurs, les sources sont cités et les liens sont actifs quand il y en a pour que vous puissiez parfaire votre information et respecter les droits d’auteurs.

Vous pouvez utiliser le moteur de recherche qui se situe en dessous et utiliser des mots clés comme alcool, dépression, burn out, … en fonction de votre recherche. Ainsi vous trouverez différentes publications, « articles » qui ont attiré mon attention.

Très bonne lecture.