Petit lexique pour décoder Bébé


Isabelle Filliozat est psychothérapeute, elle a dressé sur France Inter un petit lexique des cris pour mieux comprendre nos nourrissons et éviter les pleurs inutiles. C’était au micro de Marie Sauvion dans « Grand bien vous fasse » ; nous vous proposons de retrouver ce lexique ici.

« Il est important d’arrêter de dire qu’il est normal qu’un bébé pleure »

Isabelle Filliozat rappelle au micro de Marie Sauvion : « On a cette croyance que « quand un bébé pleure, c’est normal, c’est son ‘temps de pleurs’ »… mais non, ça n’est pas naturel qu’un bébé pleure !« 

Et d’ailleurs, parler des ‘pleurs’ est inexact : « On dit ‘pleurs’, on pense ‘émotion’ et on se dit qu’il a besoin de se libérer. En fait ce ne sont pas vraiment des pleurs mais des cris. L’enfant crie parce qu’il a besoin de quelque chose. Souvent, on pense aux besoins apparents : être changé, manger… mais en fait il y a toute sorte d’autres besoins. »

Le cri dit quelque chose… Reste à le décoder. Selon Isabelle Filliozat, ce n’est pas si compliqué. Par exemple, souvent, avant de pleurer, le bébé qui a faim va avoir le réflexe de succion. Il va mettre sa langue sur le palais et produire un son. La position typique de la langue fera que ce sera un type de son plutôt qu’un autre qui sera associé à tel ou tel message du bébé.

Une Australienne, Priscilla Dunstan, s’est penchée sur cette question et a conçu un guide des mots de bébé pour les jeunes parents…

La révolution de Priscilla Dunstan

Priscilla Dunstan a la chance d’avoir l’oreille absolue et la mémoire des sons. Lorsqu’elle est devenue maman, elle a noté la structure du son que faisait son nourrisson lorsqu’il s’exprimait et mettait en rapport la solution qui finalement marchait. Elle a dégagé un petit lexique du langage de son enfant.

Par la suite, en se promenant dans la rue, elle a réalisé que les autres bébés qu’elle croisait faisaient pareil. Elle a donc décidé de se lancer dans des études plus approfondies sur les pleurs de nourrissons, sur plusieurs années et dans différents pays.

Conclusion : tous les bébés du monde font les mêmes sons. Elle a donc compilé ses découvertes et fait paraître : Il pleure, que dit-il ?,préfacé par Isabelle Filliozat.

Court lexique du langage de Bébé

Isabelle Filliozat lève le voile à l’antenne sur quelques-unes de ces traductions indispensables aux jeunes parents :

« Neh » : « Lorsqu’un bébé a faim, il risque de faire déjà le geste de de téter avec sa bouche. Et s’il crie en même temps, ça fait ‘Neh' ».

« Nah » : bébé a soif.

« Owh » (ou « aow ») : ça veut dire « J’ai sommeil ». Inutile d’essayer d’endormir un bébé pour qu’il s’endorme alors qu’il ne fait pas « Owh », ça ne marche pas !

« Eh » : ça veut dire « J’ai un rot coincé ». La pédiatre souligne : « si le bébé fait « Eh eh eh », ce n’est pas la peine de le bercer, il ne va pas s’endormir, il faut d’abord lui faire faire son rot pour lui permettre de se calmer ».

« Eair » : le nourrisson fait ce son lorsqu’il est surchargé de tension.

« Lelol » : Isabelle Filliozat explique : »quand le bébé fait « Lelol, lelol », c’est qu’il se sent tout seul et qu’il a besoin qu’on le prenne dans les bras »

Ecoutez dans la vidéo ici Priscilla Dunstan présenter quelques-uns de ces sons dans un show américain, avec des bébés en situation pour bien reconnaître les sons.

Pour en savoir plus

Consultez le livre de Priscilla Dunstan : Il pleure, que dit-il ?

🎧 Ecoutez l’émission Pourquoi les bébés pleurent-ils ?

Isabelle Filliozat a fait paraître Au cœur des émotions de l’enfant ; elle a également une chaîne youtube sur laquelle elle prodigue des conseils pour les jeunes parents.

 

Franceinter

Vous avez un Avis à donner ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour information

Les articles qui sont présentés sur le site sont une sorte de bibliothèque de sujets que j’affectionne particulièrement et qui sont traités dans différents média et mis à votre disposition. Cela pourrait s’appeler « Revue de Presse », mais c’est plus que cela, vous trouverez également des contenus bruts (Vidéo, recherches scientifiques, émissions de radio, …).

Je ne suis pas l’auteur de ces articles, en revanche, les auteurs, les sources sont cités et les liens sont actifs quand il y en a pour que vous puissiez parfaire votre information et respecter les droits d’auteurs.

Vous pouvez utiliser le moteur de recherche qui se situe en dessous et utiliser des mots clés comme alcool, dépression, burn out, … en fonction de votre recherche. Ainsi vous trouverez différentes publications, « articles » qui ont attiré mon attention.

Très bonne lecture.