Solitude : la double peine pour les personnes en situation de handicap


Par Lucien Fauvernier

Solitude : la double peine pour les personnes en situation de handicap

Si les fêtes de fin d’année sont l’occasion de passer des moments conviviaux en famille ou entre amis, elles sont une période particulièrement dure pour les personnes isolées. Une solitude d’autant plus importante lorsque l’on est en situation de handicap ou atteint d’une maladie chronique, comme le montre la dernière enquête, parue le 6 décembre 2018, sur les solitudes en France1.

32% des personnes en situation de handicap ou touchées par une maladie chronique se sentent seules. 8 sur 10 déclarent souffrir de cette situation. C’est le difficile constat établi par la dernière enquête 2018 sur les solitudes menée par le Credoc pour la Fondation de France. A titre de comparaison, dans la population générale, 22% des Français s’estiment en situation d’isolement. Des chiffres qui montrent qu’aujourd’hui encore, le handicap entraîne une solitude dure à vivre.

Quand le handicap ou la maladie nuisent à la vie sociale

Douleur, fatigue et difficultés de mobilité… Pour 62% des personnes sondées, leur handicap ou leur maladie a un impact négatif sur leurs sorties quotidiennes. De plus, le temps nécessaire aux soins ne laisse parfois que très peu de temps libre pour des temps de sociabilité. C’est ce qui explique notamment que le premier relais social pour les personnes en situation de handicap soit, devant la famille, les professionnels de santé.

Les fêtes de fin d’année, un moment difficile pour les personnes isolées

Cette étude qui met en lumière l’isolement particulier des personnes en situation de handicap ou malades chroniques paraît chaque année depuis 2010 en fin d’année. Cette période, synonyme pour nombre d’entre nous de convivialité en famille ou entre amis, est pour les personnes isolées un moment particulièrement difficile à vivre. C’est d’ailleurs un des éléments qui explique la hausse des dépressions saisonnières de fin d’année.

Afin de ne pas passer Noël ou le réveillon seul, de nombreuses initiatives existent, comme SeulPourNoël.fr qui propose de réunir ceux qui n’ont personne avec qui passer les fêtes, ou encore OnVaSortir.com afin de s’intégrer dans une soirée organisée par des internautes dans sa ville. De nombreuses associations comme Les petits frères des pauvres peuvent aussi être un relais pour les plus démunis afin de passer des fêtes de fin d’année chaleureuses.

1. Etude « Le sentiment de solitude des Français » Credoc pour la Fondation de France, décembre 2018

Psychologies

Eloge de la solitude

Vous avez un Avis à donner ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour information

Les articles qui sont présentés sur le site sont une sorte de bibliothèque de sujets que j’affectionne particulièrement et qui sont traités dans différents média et mis à votre disposition. Cela pourrait s’appeler « Revue de Presse », mais c’est plus que cela, vous trouverez également des contenus bruts (Vidéo, recherches scientifiques, émissions de radio, …).

Je ne suis pas l’auteur de ces articles, en revanche, les auteurs, les sources sont cités et les liens sont actifs quand il y en a pour que vous puissiez parfaire votre information et respecter les droits d’auteurs.

Vous pouvez utiliser le moteur de recherche qui se situe en dessous et utiliser des mots clés comme alcool, dépression, burn out, … en fonction de votre recherche. Ainsi vous trouverez différentes publications, « articles » qui ont attiré mon attention.

Très bonne lecture.