Endométriose : attention tabou !


Manifestation à l'occasion de la journée de l'endométriose à Paris, le 24 mars 2018

Ce matin, on va lui donner un petit coup de pouce à la lutte contre l’endométriose : comment la reconnaître ? Comment la traiter ? Comment faire pour vivre avec ?

Aujourd’hui, plus que jamais, on va tenter de mettre des mots sur des maux, car c’est parce qu’elles l’ont fait que les choses, doucement, ont commencé à avancer.

D’abord, timidement, puis de plus en plus fort, elles l’ont dit : oui, elles avaient très mal pendant leur règles, et non ça n’était pas normal. À force, on les a entendues et le terme d’ « endométriose » a commencé à être connu. Oh, c’était il y a deux ans à peine… 

Mais alors on a su que cette maladie, qui pouvait être très invalidante, touchait jusqu’à 2 millions de femmes en France, soit 10% des femmes en âge de procréer.

Aujourd’hui, on l’a compris : c’est la première cause de l’infertilité. Pourtant, on met toujours, en moyenne, 7 ans à poser le diagnostic. Les crédits pour la recherche sur l’endométriose sont toujours insuffisants et les traitements en plein balbutiement.

avec :

  • Docteur Nizar Aflak, gynécologue et obstétricien
  • Marie Gabillet, association ENDOmin
  • Imany, marraine de l’association ENDOmind
  • Aline Perraudin, de Santé Magazine
  • Et la chronique « Alors voilà » de Baptiste Beaulieu

 

Franceinter

 

Vous avez un Avis à donner ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour information

Les articles qui sont présentés sur le site sont une sorte de bibliothèque de sujets que j’affectionne particulièrement et qui sont traités dans différents média et mis à votre disposition. Cela pourrait s’appeler « Revue de Presse », mais c’est plus que cela, vous trouverez également des contenus bruts (Vidéo, recherches scientifiques, émissions de radio, …).

Je ne suis pas l’auteur de ces articles, en revanche, les auteurs, les sources sont cités et les liens sont actifs quand il y en a pour que vous puissiez parfaire votre information et respecter les droits d’auteurs.

Vous pouvez utiliser le moteur de recherche qui se situe en dessous et utiliser des mots clés comme alcool, dépression, burn out, … en fonction de votre recherche. Ainsi vous trouverez différentes publications, « articles » qui ont attiré mon attention.

Très bonne lecture.